Contacts
Posts by

bujasanstabou

Home / Blog Archive
Edition 2020

Buja Sans Tabou (Day 2) : Après la pluie, le théâtre !

On n’est pas au bout des surprises avec le festival Buja Sans Tabou. Après avoir joué dans une boite de nuit pour son premier jour, c’est dans la rue que les comédiens ont décidé de poser leur décor pour le 2e jour. Et pas n’importe laquelle. C’est à quelques mètres de l’endroit communément connu sous le nom « Kwi Rojo » (quartier Asiatique) que la pièce « Sekuse », présentée par la « Shakespearean Theater Company », s’est jouée. Cela, malgré les grosses flaques d’eau laissées par la pluie tombée quelques heures plus tôt. Comme quoi, « après la pluie, c’est le théâtre ! »

La croisée des chemins

Qu’on se le dise, il n’aura pas été évident pour les non théâtreux de comprendre la subtilité d’une pièce telle que « Sekuse ». Qu’à cela ne tienne, elle se résume en une seule phrase : lire la suite …

Edition 2020

Immersion dans les coulisses de Buja Sans Tabou (Part II) : Jouer à Bwiza et découvrir la liberté

Préparer un festival tel que Buja Sans Tabou, avec toute la particularité qui le caractérise, c’est explorer un monde aux multiples possibilités. C’est découvrir et expérimenter une autre façon de faire du théâtre. Cette expérience, les comédiens de la troupe « Ouf » la vivent au quotidien depuis près de 3 semaines. Programmés pour jouer dans le quartier de Bwiza, les 5 comédiens vivent une expérience unique. C’est d’autant plus incroyable que leur pièce sera présenté dans la mythique boite de nuit « 5 sur 5 ». Un endroit à l’histoire aussi riche que le quartier qui l’abrite.

Il serait difficile pour le journaliste que je suis (avec toute la prétention que cela implique) de véritablement saisir l’impact que peut avoir une telle expérience sur le mental d’un comédien. Troquer la solennité d’une salle de répétition classique pour un décor hors du commun tel qu’une boite de nuit doit être déroutant. Autant que cela est dépaysant, il enrichit l’acteur qui fait face à une réalité qui était, jusque-là, vécue comme un mythe.

Jouer à 5 sur 5, va lire la suite …

Edition 2020

A la rencontre de Bujumbura

Juvenal

Domitien

Sylvestre

Un grand merci à Juvenal Ngorwanubusa, Domitien Nizigiyimana et Sylvestre Ndayirukiye d’avoir accepté notre invitation et qui nous aurons permis d’en savoir un peu plus sur Bujumbura. Une magnifique soirée pleine d’humour, anecdote et découverte qui a fortement inspiré le public présent.#bujasanstabou2020 #alarencontredebujumbura

Edition 2020

A la rencontre de Bujumbura

Nos sincères remerciements vont à l’endroit du Dr Pr. Emile Mworoha pour avoir partagé ses connaissances sur l’histoire des premiers quartiers nés à Bujumbura.

Pour cette quatrième édition du Festival Buja Sans Tabou, sous le thème : Théâtre et Histoire, allons tous à la rencontre de Bujumbura!

La prochaine rencontre? C’est ce 14 juin 2019.

Restez connectés !

 

#BujaSansTabou2020

#alarencontredebujumbura

#Bujumburayakera

Edition 2020

Buja Sans Tabou, la 4ème édition sera là où on l’attendait le moins.

Il faudra attendre encore deux ans pour découvrir la 4ème édition de Buja Sans Tabou. L’édition précédente de ce festival s’était donnée comme mission d’amener le théâtre vers son public. Comme la formule a connu un beau succès, l’idée sera reprise en 2020 pour la 4ème édition. Cette fois-ci, Buja Sans Tabou promet d’aller plus au contact des gens en prenant d’assaut les quartiers de Bujumbura.

 

La 4ème édition en grande pompe

Du nouveau et encore du nouveau. Freddy Sabimbona, le directeur artistique du festival insiste sur l’originalité de cette édition. « Nous avons envie de bousculer les choses, de casser lire la suite …

Edition 2018

Du ‘’Délestage’’ à la 3ème édition du festival ‘’Buja Sans Tabou’’

La pièce est un solo à personnages multiples. Tout y est : la logique policière, tournée en dérision, l’humour du faible qui se moque du fort, David contre Goliath qui aurait un faible…pour le ballon rond.

Au lendemain des attentats survenus en Europe, un jeune congolais, en situation irrégulière à Bruxelles, est arrêté lors d’un contrôle. Suspect, il est interrogé par deux policiers. Plus tard, il raconte sa mésaventure à son avocate…

David-Minor Ilunga est ce jeune homme qui se souvient et raconte sa vie à Kinshasa, son quotidien, l’article 15 de la survie au jour le jour (« débrouillez-vous »), les toilettes sans porte dans la cour commune ; les « délestages » (les suppressions momentanées !) de l’eau, de l’électricité, des salaires, des soins ; les taxis où l’on « se sardine » pour entrer… Autant de tranches de survie livrées dans la gouaille des mots et des langues de la rue, autant de vérités sous la farce, mais aussi autant d’amertumes bien trempées…

L’acteur fait vibrer et bouger tout son corps. Il ne récite pas son texte, il le vit comme un clown raconterait une bonne blague …triste comme les toutes bonnes blagues !

« Ce que je raconte, dit David-Minor Ilunga, ce sont des “kinoiseries“, un mélange d’observations et de blagues; les questions que je me pose sont celles de mes compatriotes qui découvrent l’Europe. » Son personnage est confronté, à l’instar d’autres clandestins, à la police et à la justice des Blancs, en cette période où la peur gagne la société européenne.

Une avocate pour défendre le congolais

Devant une avocate du centre de rétention, et en passe d’être expulsé,  il entreprend le récit de son arrestation, de l’interrogatoire dur et mené par deux flics l’étiquetant de terroriste jusqu’au match de foot endiablé qu’il a joué avec ses geôliers… C’est la défaite de la Belgique qui change cette humeur conciliante.

« C’est une maladie chez vous. Improviser ? Vous n’avez jamais de plan ? » lui reproche l’avocate. « Comment ça pas de plan ? Rétorque le jeune congolais. On a toujours un plan, madame. Seulement, ce n’est pas des plans de cinquante ans, comme vous autres. Ça se résume à l’instant: survie, survie et survie. C’est comme ça, quand on vit dans une société de délestage, madame. (…) » Ça veut dire que tout est discontinu. Sans aucune garantie. (…) Aujourd’hui, ce sont les enfants qui mangent, demain ce sont les parents ; cette année, les garçons vont à l’école, l’année prochaine,  ce sera le tour des filles (…).’Délestage’’, c’est aussi la recherche de solutions

‘’Délestage’’, produit et créé au  Théâtre de Poche à Bruxelles, a été présélectionnée lors du Prix Théâtre RFI théâtre 2017, a été jouée au Théâtre de Poche de Bruxelles fin 2017 et a été présentée au Tarmac à Paris mi-mars 2018 dans une mise en scène de Roland Mahauden. Comédien, auteur, David-Minor Ilunga est un congolais de trente ans qui préfère le rire aux larmes, le rire aux armes. Un « humoriste » qui joue, plaisante, se moque… et raconte des histoires dont il préfère sourire et faire rire.

Edition 2018

Buja Sans Tabou 2018 : Pari réussi, public heureux

Du 12 au 15 avril 2018, Bujumbura a vécu la 3e édition du Festival Buja Sans Tabou et d’emblée on peut dire que cette édition rimait avec ouverture et nouveauté. En effet, pour son retour en 2018, Buja Sans Tabou a proposé un programme unique cassant d’une façon particulière les codes du théâtre au Burundi. Entre spectacles dans des bars, de la musique et de la danse, Buja Sans Tabou s’est placé sous l’étendard de l’innovation faisant ainsi peau neuve. Une peau neuve qui a séduit le public de la capitale qui l’a accueilli avec beaucoup d’engouement.

 Les talents burundais à l’honneur

Tout au long de cette 3ème édition de Buja Sans Tabou, les talents burundais étaient à l’honneur. Si certains doutaient encore de la capacité des artistes burundais à produire du théâtre de qualité, Buja Sans Tabou aura permis au public de se rendre compte du talent des acteurs et metteurs en scène burundais, qui plus est, tous jeunes. Une très bonne nouvelles pour le théâtre burundais. «Umugore n’umugabo», «Tais-toi et creuse», «Musika» et «Liebe», 4 pièces de théâtre de qualité dans lesquelles lire la suite …

1 2 3
Commentaires récents
    About Exponent

    Exponent is a modern business theme, that lets you build stunning high performance websites using a fully visual interface. Start with any of the demos below or build one on your own.

    Get Started
    Instagram

    [instagram-feed]

    Privacy Settings
    We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
    Youtube
    Consent to display content from Youtube
    Vimeo
    Consent to display content from Vimeo
    Google Maps
    Consent to display content from Google
    Spotify
    Consent to display content from Spotify
    Sound Cloud
    Consent to display content from Sound
    Get a Quote