Contacts

Dans l’inconscient collectif de la plupart des habitants de Bujumbura, Buyenzi rime avec «swahili », « mécanique » ou encore « Kahawa ». Cependant, nombreux sont ceux qui ignorent la part importante de ce quartier dans l’histoire politique du Burundi. Ce quartier qui a vu naitre le premier parti politique du Burundi semble être, à la lecture de son histoire, le parent non reconnu de l’indépendance de la nation burundaise. C’est en substance ce que donne à comprendre la pièce « Plus de circoncision » jouée par la troupe Lampyre dans le cadre du festival Buja Sans Tabou. Une pièce jouée en plein milieu de la 14e avenue, là même où le Prince Louis RWAGASORE prononçait le discours de l’indépendance plus d’un demi-siècle plus tôt.

Burundais et fier de l’être

Même si la pièce s’est entièrement jouée en swahili (la langue la plus parlée de ce quartier), « Plus de circoncision » est avant tout lire la suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound
Get a Quote